Une application pour appeler sans être écouté

Tsa; le Mardi 22 Decembre 2015
40367

Signal est une application gratuite développée par trois jeunes ingénieurs de l’École polytechnique de Lausanne, en Suisse. Son utilité ? Elle permet de chiffrer vos appels téléphoniques et SMS et donc d’utiliser son téléphone de manière sécurisée sans être écouté, rapporte, ce mardi 22 décembre, le quotidien français Le Monde.
Cryptage des données
Comment ça marche ? Le créateur belge de cette application, Frédéric Jacobs explique que une fois votre smartphone équipé de Signal, « le cryptage et le décryptage se font à l’intérieur de votre téléphone. Quand vous chargez l’application, elle crée automatiquement une centaine de clés de chiffrement, qui restent stockées dans l’appareil », rapporte Le Monde.
Les communications entre les appareils passent par « l’internet ouvert » et restent impossibles à déchiffrer « pour tout observateur extérieur », précise le quotidien français. Ainsi, nul besoin d’être un « geek » ou un féru de technologies de cryptage pour utiliser votre téléphone sans crainte.
Déjà plusieurs millions d’utilisateurs
Signal connaît déjà un grand succès, en particulier aux États-Unis et en Allemagne. L’application est d’ores et déjà sur « plusieurs millions » de terminaux mobiles. Plusieurs spécialistes en cryptologie se sont dits « impressionnés par sa qualité », selon la même source.
Cela dit, Signal risque de se heurter à la résistance de gouvernements et des différentes agences de sécurité nationales. C’est le cas de plusieurs applications similaires : les développeurs ont dû créer des « backdoors » (porte de derrière) pour permettre aux services gouvernementaux de déchiffrer les communications de personnes visées par des enquêtes judiciaires, rappelle Le Monde. Jacobs assure n’avoir pas prévu de tels backdoors et dit ne pas avoir subi de pressions pour l’instant, précise le quotidien.
Pour l’anecdote, Silent Circle, la firme américaine spécialisée dans le chiffrage des communications, a elle-même adopté cette nouvelle application. La grande nouveauté est que « Monsieur tout le monde » peut bénéficier de cette technologie, jadis réservée aux chefs d’États, dirigeants de grandes entreprises ou autres agents secrets, précise Le Monde.

Categorie(s): Conso et auto

Auteur(s): Tewfik Abdelbari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..