Véhicules, sucre, médicaments, matériaux de construction : la facture des importations en forte baisse

Tsa; le Mardi 22 Decembre 2015
40369

La facture des importations algériennes de plusieurs produits est en nette baisse, selon les derniers chiffres des douanes diffusées ce mardi 22 décembre via l’agence officielle APS. Plusieurs secteurs sont concernés tels que les importations de véhicules, de matériaux de construction, de sucre ou encore de médicaments. Des baisses qui vont de 20% à 37%.
Les importations des véhicules ont connu la baisse la plus significative de ces secteurs. La facture s’est élevée à 3,024 milliards de dollars sur les onze premiers mois de 2015, contre 4,806 milliards sur la même période en 2014, soit une baisse de 37%. La réduction s’explique par l’importante baisse du nombre des véhicules importés avec 255 236 unités importées en 2015 contre 370 549, soit 31% de véhicules importés en moins.
L’importation des matériaux de construction (ciment, bois, produits en céramique et fer, acier) a elles aussi nettement baissé lors des onze premiers mois de 2015, avec 2,254 milliards de dollars contre 3,105 milliards sur la même période de 2014. Une baisse de 27,4% en valeur, malgré le fait que les quantités importées aient reculé à un rythme lent de l’ordre de 2% seulement. La baisse de la facture du fer et de l’acier s’explique, par exemple, essentiellement par une chute des prix mondiaux de ces produits.
Les importations de sucre (de betterave brute, de canne à sucre, sirop de lactose et lactose à l’état solide) ont de leur côté diminué de 20,66%. Elles sont passées de 825,15 millions de dollars entre janvier et novembre 2014, à de 654,68 millions de dollars durant la même période en 2015. Les quantités des importations de sucre ont atteint 1,71 million de tonnes en 2015 contre 1,83 million de tonnes en 2014, soit une réduction de 6,62%. Là aussi, la facture a diminué en raison du recul des prix à l’importation des sucres roux et blanc sur les marchés mondiaux.
Enfin, les importations des produits pharmaceutiques ont pour leur part reculé à 1,74 milliard de dollars sur les onze premiers mois de l’année 2015, contre 2,28 milliards de dollars sur la même période de l’année 2014, soit une baisse conséquente de 23,47%. Une baisse qui s’explique en partie par la relative diminution des quantités importées. Celles-ci ont connu une baisse mais à un moindre rythme, en s’établissant à 24 061 tonnes de janvier à novembre 2015 contre 27 959 tonnes en 2014 sur la même période, soit une baisse de 13,94%. Selon le ministère de la Santé, la baisse en valeur des importations des médicaments s’expliquerait par une meilleure négociation des prix auprès des laboratoires étrangers.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..