Vimpelcom valorisée moins que… sa filiale Djezzy

Tsa; le Lundi 11 Janvier 2016
40951

Il y a moins d’un an, le 31 janvier 2015, l’État algérien rachetait 51% de Djezzy pour 2,6 milliards de dollars valorisant ainsi l’opérateur mobile à 5,2 milliards de dollars.
Comme le soulignait mercredi dernier Mohamed Laksaci, Gouverneur de la Banque d’Algérie, ce rachat a contribué au fort déficit de la balance commerciale en 2015.
Mais il y a plus grave : ce lundi, Vimpelcom, maison mère de Djezzy, est valorisée 5,1 milliards de dollars au Nasdaq (voir le graphique), soit moins que la valeur de sa filiale algérienne !
Cette valorisation de Djezzy montre à quel point l’opérateur de téléphonie a été surévalué lors de son rachat par l’État algérien. Mais elle illustre également le manque de confiance des investisseurs dans les capacités de Vimpelcom à générer des résultats financiers solides à court et moyen termes.
Non seulement, l’État algérien a surpayé Djezzy mais il a récupéré une filiale qui ne va sans doute jamais renouer avec ses croissances à deux chiffres et ses bénéfices records des années précédentes. Encore une illustration de la mauvaise gestion de l’argent public.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ali idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..